Nouveauté 2019 à Vita’Naturel: être en forme grâce au Hatha Yoga

Tout d’abord une très belle et heureuse année à toutes et à tous!

Que cette nouvelle année vous soit propice et l’occasion de prendre de bonnes résolutions et de vous y tenir, comme par exemple prendre soin de vous.

Et pour cela je vous invite à la pratique du Hatha Yoga….

Depuis le retour des fêtes, vous avez la possibilité de tester cette discipline millénaire dont les bienfaits ne sont plus à démontrer.

En tous cas le yoga a le vent en poupe et beaucoup de personnes sont venues vers moi pour me demander quand le studio Vita’Naturel proposerait des cours de yoga. Eh bien, c’est chose faite….

Pourquoi le Hatha Yoga?

Le yoga complémentaire du pilates? Oui mais parmi toutes les formes de  yoga pourquoi le Hatha?

Voici quelques lignes pour répondre à ces questions….

1) mon histoire personnelle

Lorsque j’ai débuté ma pratique du yoga il y a 25 ans, je résumais le yoga ainsi: des mouvements d’étirements dont certains assez spectaculaires me semblaient inaccessibles, un pays d’origine l’Inde et une date que je situais à 1000 ans avant J.C sans être sûre de rien.

Tout le reste était pour moi un flou artistique qui ne me préoccupait guère, un jargon auquel je ne comprenais rien (pranayama, chakras, bandhas, mudras…) et qui ne m’intéressait pas car à 20 ans il n’y avait que la réalisation des postures qui m’importaient.

Les années passant, ma curiosité s’est éveillée et ce n’est qu’à l’âge mûr que j’ai cherché à en savoir davantage à vouloir regarder au-delà de la forme apparente et à tenter de découvrir quels étaient les mystérieux secrets qui se cachaient derrière cette pratique.

La route est encore bien longue et même si je continue d’avancer, j’ai l’impression de n’être qu’au début du chemin.

Comment comprendre ce qu’est le yoga? Il faut un début à tout, et il me semble que lorsque la curiosité et le désir de connaître s’éveillent, c’est un premier pas.

Ce premier pas nous conduit vers un deuxième, celui de chercher un cours qui nous corresponde, puis à un troisième, celui de se rendre régulièrement à ce cours, puis à un quatrième, celui d’essayer de reproduire à la maison ce que l’on a appris, d’intérioriser sa pratique et ainsi de suite.

Et voulant aller toujours plus loin sur ce chemin, on participe à des stages, on lit sur le sujet et peut-être que notre façon de vivre ou de voir la vie changera et l’histoire, notre histoire avec le yoga se construit ainsi pas à pas. Et c’est un cheminement propre à chacun.

Pour ma part, la lecture sur la philosophie du yoga n’a débuté que tardivement, il y a 4 ans, lorsque j’ai débuté ma formation de prof.

J’ai rencontré quelques difficultés à entrer dans les textes qui me semblaient quelque peu hermétiques, j’avais l’impression de me faire des nœuds au cerveau, mais progressivement, en associant lecture et pratique, les nœuds ont commencé à se dénouer (même s’il en reste encore!)

2) Un peu d’histoire.

Selon les textes et leur étude, le yoga n’est pas une ascèse, ni une discipline mentale, ni même une religion. Dans la culture indienne, le yoga est perçu comme une “voie de libération”.

Au VIème siècle avant J.C, les textes védiques et les Upanishads décrivent l’être humain enfermé dans un cercle vicieux. Les textes mettent en évidence l’apparition de la conscience de soi. Patanjali, à travers les yoga sutras structure le yoga comme une voie de libération. Le corps est perçu comme le miroir de nos pensées et de nos émotions.

Le yoga apparaît alors comme une voie de libération dans une société dominée par l’idéologie de caste.

En Occident, le yoga fait son apparition au milieu du XIXème siècle, dans certains milieux plus ou moins marginaux. Il est réinterprété comme une forme de quête de l’individu pour se soustraire à une certaine forme de matérialisme économique ,ainsi qu’à l’autorité religieuse représentée par le christianisme institutionnel.

Au milieu du XXème siècle, le mouvement hippie prend le relais.

Quelques maîtres spirituels indiens prennent conscience de leur richesse culturelle et se préparent à la transmettre.

Ainsi, 2 cultures se rencontrent dans les années 60: l’Inde qui à cette période cherche à “s’exporter” et l’Occident en quête d’un “ailleurs”.

Le corps y occupe une place fondamentale surtout au regard des morales occidentales qui pendant longtemps ont mis sa dimension de côté. Il y a comme un lâcher prise corporel et une recherche d’une dimension mystique du “moi”.

3) Le yoga aujourd’hui:

L’attrait pour le yoga trouve différentes explication:

  • d’une part la relation au corps qui dans nos sociétés est indispensable pour mener une vie équilibrée.
  • Le yoga répond à une quête de mieux-être et de mieux vivre.
  • La professionnalisation de enseignants de yoga. D’un outil philosophique et spirituel d’ascèse dans la culture indienne, il devient une méthode corporelle organisée autour de fédérations de bien-être et de santé. Aujourd’hui le yoga se décline sous une multitude de formes selon différentes écoles et différents courants qui ont suivi son évolution: Yoga Iyengar, yoga nidra, vini yoga, Astanga Vinyasa yoga, power yoga, Kundalini yoga, Hatha yoga….
  • L’avancée scientifique dans les neurosciences qui confirme les relations entre corps et esprit.

 

Zaïnab, prof de pilates et de yoga à Vita’Naturel.

Source: ” la réinvention du yoga par l’Occident”. Ysé Tardan-Masquelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.